Accueil

> Accueil

Imprimer cette page Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Sur le chemin de l’énergie de fusion

Iter en Provence, un projet de territoires

Qu’est-ce qu’un tokamak ?

ITER Robots 2013

ITER Robots 2014

ITER Robots 2015

ITER Robots 2016

ITER Robots 2017

Concours Arborium 2017

Concours Arborium 2016

Concours Arborium 2015

Arborium 2014

ITER Robots 2015

Epreuves de qualification
Collège Pesquier (Gardanne) Lycée Charles de Gaulle (Apt)
Collège Roger Carcassonne (Pélissanne) Lycée Saint-Louis-Sainte-Marie (Gignac la Nerthe)
Collège Roy d‘Espagne (Marseille) Lycée Philippe Girard (Avignon)
Collège Jean Bernard (Salon-de-Provence) Lycée L’empéri (Salon-de-Provence), Manosque
Collège Notre-Dame (La Tour d’Aigues) Lycée Antonin Artaud, Marseille

Lycée Philippe Girard (Avignon)

L’avignonnais ITER’rassetout

En classe de seconde sciences de l’ingénieur, option conception et innovation technologique, cette équipe de 9 élèves a rapidement su démontrer son intérêt pour les sciences et la technique. « Après avoir exploré trois pistes différentes, c’est la solution des roues motrices accompagnées d’une rotule qui a été retenue pour le mode de transport du robot. Cette option apporte la stabilité nécessaire au robot et une grande fluidité dans les virages » raconte Enzo, concepteur au sein de l’équipe châssis et motorisation. « Nous avons réfléchi à la manière dont le robot allait effectuer sa mission et nous avons traduit cela sous forme d’algorithme » poursuit Lilian, en charge de la programmation. Dans le cadre de la conduite de leur projet, les lycéens ont fait preuve de rigueur en mettant en place des « revues de projet » à la fin de chaque phase. Dans cette démarche collégiale et afin de travailler à distance, « nous avons ouvert un compte Dropbox qui permet à chacun d’avancer ses recherches peu importe où il se trouve et de les mettre en commun» raconte Najim.





Mise à jour : lundi 02 octobre 2017 | Mentions légales | Contact | Plan du site |