Accueil

> Accueil

Imprimer cette page Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Sur le chemin de l’énergie de fusion

Iter en Provence, un projet de territoires

Qu’est-ce qu’un tokamak ?

ITER Robots 2013

ITER Robots 2014

ITER Robots 2015

ITER Robots 2016

ITER Robots 2017

Concours Arborium 2016

Concours Arborium 2015

Arborium 2014

ITER Robots 2014

Gagnants d’ITER Robots 2014 : Itermine Premier et Techno-Robot

C’est le bien nommé Itermine Premier, conçu par l’équipe de l’établissement Saint-Louis-Sainte Marie, qui a remporté le prix ITER Robots 2014 dans la catégorie lycée. Et Techno-Robot, conçu par l’équipe du collège Roger Carcassonne à Gignac, sort vainqueur dans sa catégorie. Lors de la finale organisée par ITER France le 6 mai 2014, avec le concours d’ITER et de l’académie d’Aix-Marseille, les collégiens et lycées d’une dizaine d’établissements se sont affrontés : au centre de l’immense gymnase du lycée les Iscles, à Manosque, leurs robots miniatures doivent franchir les dernière étapes de la compétition. Après une première épreuve de mobilité, il leur fallait retirer des composants sur le cœur de la machine pour les déposer dans une zone de maintenance. Simple en apparence, complexe en réalité ! Malgré une programmation minutieuse au cours des neuf mois précédents, les robots miniatures ne se comportent pas toujours comme prévu. L’éclairage perturbe les capteurs et le stress monte. Pour les ingénieurs de l’Institut de recherche en fusion magnétique (IRFM) au CEA comme ceux d’ITER, membres du jury, ce n’est que le reflet de leur réalité quotidienne. « Les élèves touchent ainsi du doigt les vraies difficultés auxquelles sont confrontés les ingénieurs et techniciens au quotidien. Comme eux, ils doivent faire preuve de persévérance et d’un formidable esprit d’équipe qui leur permettent de franchir avec succès les difficultés » précise Sylvie André-Mistialis de l’Agence ITER France. C’est aussi une formidable expérience pour tous les participants qui découvrent une large gamme de métiers : programmateur, informaticien, gestion de projet, communication, gestion d’équipe, mécanique… Chaque robot a nécessité d’une trentaine à une centaine d’heures de travail. C’est un concentré de créativité technologique à l’instar du robot mis au point par le lycée les Iscles capable d’effectuer une opération sur la simple commande orale de ses concepteurs.

Candidatures 2014

Le concours ITER Robots vise à concevoir un robot à échelle réduite en se basant sur une vraie problématique scientifique et technique à l’instar de celle que rencontrent les ingénieurs et scientifiques du monde de la fusion en France et dans le monde entier.

Candidats sélectionnés pour les épreuves de qualification

Lycées : Don Bosco (Marseille), Thiers (Marseille), Pierre-Mendes France (Vitrolles), Les Iscles (Manosque), L’Emperi (Salon-de-Provence), lycée d’Altitude (Briançon), Adam de Craponne (Salon-de-Provence), Philippe de Girard (Avignon), Pierre Gilles de Gennes (Digne-les-Bains), Saint-Louis – Sainte Marie (Gignac-la-Nerthe).
Collèges : Roger Carcassonne (Pélissanne), La Capelette (Marseille), Notre Dame (La Tour d’Aigues), Ecole internationale Provence-Alpes-Côte d’Azur (Manosque), Pesquier (Gardanne), Pierre Girardot (Sainte-Tulle), Charloun Rieu (St-Martin de Crau), Pierre Matraja (Sausset-les-Pins), Joseph d’Arbaud (Salon-de-Provence), Jean Jaurès (Peyrolles-en-Provence), Le Roy d’Espagne (Marseille).

Candidats sélectionnés pour les épreuves de la finale

Cinq collèges et cinq lycées se sont qualifiés (par ordre alphabétique) pour la finale du 6 mai 2014 lors des épreuves de qualification organisées en avril 2014.

5 collèges : Carcassonne (Pélissanne), Pierre Girardot (Ste Tulle), Jean Jaurès (Peyrolles-en-Provence), Matraja (Sausset), Charloun Rieu (St Martin de Crau).
5 lycées : Don Bosco (Marseille), L’Emperi (Salon-de-Provence), Les Iscles (Manosque), Pierre Mendes France (Vitrolles), Saint-Louis, Sainte-Marie (Gignac).

Archives

Mise à jour : vendredi 10 mars 2017 | Mentions légales | Contact | Plan du site |