Accueil

> Accueil

Imprimer cette page Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Sur le chemin de l’énergie de fusion

Iter en Provence, un projet de territoires

Qu’est-ce qu’un tokamak ?

ITER Robots 2013

ITER Robots 2014

ITER Robots 2015

ITER Robots 2016

ITER Robots 2017

Concours Arborium 2017

Concours Arborium 2016

Concours Arborium 2015

Arborium 2014

ITER Robots 2013

Epreuves de qualification
Collège Pesquier, Gardanne Lycée Mendes France, Vitrolles
Collège Albert Camus, La Tour d‘Aigues Lycée Craponne, Salon-de-Provence
Collège Pierre Girardot, Sainte-Tulle Lycée des Iscles (classe de Seconde), Manosque
Collège du Roy d‘Espagne, Marseille Lycée des Iscles (classe de Première), Manosque
Collège de la Capelette, Marseille Lycée Antonin Artaud, Marseille
Lycée Thiers, Marseille
Lycée Duby, Luynes
Lycée d‘Altitude, Briançon

Collège du Roy d’Espagne, 12 avril Marseille

« ITER Robots s’inscrit dans notre école au sein d’un projet existant depuis plusieurs années, le Cerveau Robotique, » exposent les collégiens d’emblée. « Ce n’est pas la première fois que l’on participe à un concours de robotique et l’expérience acquise lors de la programmation sur d’autres projets nous a aidés à réaliser la programmation de ce robot » précise cette petite équipe de six élèves qui a travaillé l’an passé sur la réalisation d’un robot et mis a profit son expérience en cherchant notamment plus de précisons dans les mouvements de leur engin. « Pour récupérer le module d’ITER, nous avons retenu le système de pince qui se referme au moment où on retire la pièce » développent-ils. En effet, l’ingéniosité des collégiens réside dans la simplicité et l’efficacité du procédé qui consiste en une paire de coudes relevant un bras par un système de levier lorsqu’ils s’appuient sur la paroi du tokamak. « Il nous reste encore à finaliser la programmation du bras de récupération » concluent-il.





Mise à jour : jeudi 14 septembre 2017 | Mentions légales | Contact | Plan du site |