Accueil

> Accueil

Imprimer cette page Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Sur le chemin de l’énergie de fusion

Iter en Provence, un projet de territoires

Qu’est-ce qu’un tokamak ?

ITER Robots 2013

ITER Robots 2014

ITER Robots 2015

ITER Robots 2016

ITER Robots 2017

Concours Arborium 2017

Concours Arborium 2016

Concours Arborium 2015

Arborium 2014

ITER Robots 2013

Epreuves de qualification
Collège Pesquier, Gardanne Lycée Mendes France, Vitrolles
Collège Albert Camus, La Tour d‘Aigues Lycée Craponne, Salon-de-Provence
Collège Pierre Girardot, Sainte-Tulle Lycée des Iscles (classe de Seconde), Manosque
Collège du Roy d‘Espagne, Marseille Lycée des Iscles (classe de Première), Manosque
Collège de la Capelette, Marseille Lycée Antonin Artaud, Marseille
Lycée Thiers, Marseille
Lycée Duby, Luynes
Lycée d‘Altitude, Briançon

Lycée Antonin Artaud, à Marseille - 12 mars 2013

Même s’il n’est pas encore abouti, ce robot devrait présenter quelques idées originales. Tout d’abord, un tapis roulant sur le dessus du robot sera destiné à reculer le module au centre de l’engin pour éviter sa chute lors du transport. Après avoir présenté cette idée, ces élèves de terminale ont assuré au jury qu’il ne leur restait plus qu’à monter l’équipement. Outre le fait d’avoir réalisé un robot rapide, cette équipe s’est aussi concentrée sur le suivi de ligne par un système de capteurs programmés via un nouveau logiciel de suivi déniché sur internet. Une autre idée ingénieuse, celle d’une roue arrière spécifique pour optimiser les demi-tours et réduire la perte de mouvement : « de par sa conception, elle peut rouler dans les deux directions sans frottement, contrairement aux roues classiques ».





Mise à jour : jeudi 14 septembre 2017 | Mentions légales | Contact | Plan du site |