Accueil

> Accueil

Imprimer cette page Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Les Photos

Le chantier

Itinéraire

Les visites

Welcome to ITER

Portes ouvertes

Les Vidéos

Les Reportages

Reportages Photos


Succès du programme pédagogique de l'Agence ITER France


Des actions pédagogiques plébiscitées

Chaque année, près de 7 000 scolaires découvrent à la fois les défis scientifiques et technologiques du programme de recherche ITER (35 nationalités rassemblées) et les enjeux liés à la biodiversité du site où se construit cette installation de recherche unique au monde. Ce programme conçu par l'Agence ITER France comprend des ateliers scolaires, des visites sur le chantier ITER et deux concours annuels : Arborium et ITER Robots.
Arborium 2016, labellisé événement de la fête de la nature, est organisé autour de deux épreuves : la réalisation de l'habitat d'une espèce de la forêt de la Cadarache dans son écosystème et la résolution d'une dizaine d'énigmes à résoudre sur le parcours de la biodiversité mis en oeuvre par l'Agence ITER France.
ITER Robots s'adresse aux collégiens et lycées qui ont trois types d'épreuves : la constitution d'un dossier technique présenté lors d'une épreuve orale, un stand et la mise en oeuvre de leur robot miniature lors des épreuves de robotique (simples, complexes ou combinées).



Concours Arborium et ITER Robots 2015


Des épreuves ludo-éducatives

Les deux événements scolaires, ITER Robots et Arborium, constituent des temps forts du programme de vulgarisation scientifique développé par l'Agence ITER France. ITER Robots et Arborium reposent sur une démarche commune : partir de vraies problématiques ITER. En l'occurence, les robots tels qu'ITER les utilisera pour les opérations d'assemblage et de maintenance pour le  premier événement et la biodiversité pour le deuxième événement. L'un et l'autre événement repose sur un travail pédagogique engagé avec chaque école. Arborium comme ITER Robots sont en des expériences qui permettent aux élèves et au enseignants de mettre en application des connaissances théoriques et d'aller plus loin par des épreuves ludo-éducatives.

Au-delà des lots qui participent à l’émulation, ces événements organisés par l’Agence ITER France dans le cadre du programme de vulgarisation scientifique sont de formidables catalyseurs. Ils favorisent la découverte d’univers scientifiques et techniques en mobilisant de nombreuses disciplines et en rapprochant les mondes de la recherche de l’enseignement.
 

Cette année, ce sont B-Bot (collège Carcassonne à Pélissanne) et Orbiter (lycée Antonin Artaud à Marseille) qui ont remporté la finale d’ITER Robots 2015 organisée le 20 mai à Manosque.

Et le 4 juin, l’école primaire de St-Vincent-sur-Jabron a terminé à la première place dans le cadre d’Arborium 2015. Prolongement naturel des visites, ce concours s'inscrit dans un véritbale projet pédagogique qui fait appel à de nombreuses thématiques (sciences du vivant, mathématiques, instruction civique, géographie...).

 



Le chantier ITER à Cadarache


Le chantier ITER : grande densité de coffrages et d'échafaudages

Un joli kaléidoscope se dessine, jour après jour, sur le chantier ITER à Cadarache dans le sud de la France (commune de Saint-Paul-lez-Durance). Un jeu d'ombres et de lumière se dessine au fur et à mesure que les immenses coffrages prennent de la hauteur. Ici, près de 120 compagnons du consortium de Vinci-Ferrovial-Razel (VFR) sont à pied d'oeuvre chaque jour pour construire les murs de  la plus grande installation de recherche au monde sur  l'énergie de fusion. Des banches (systèmes de coffrage) de plus de 6 mètres de haut sont assemblées au fur et à mesure de la construction des murs qui émergeront à une soixantaine de mètres de haut.

En arrière-plan de la zone principale de construction, le chantier du bâtiment d'assemblage a pris toute sa place. Les piliers construits sont capables de supporter jusqu'à 1 500 tonnes.



Le premier convoi XXL est arrivé sur le site ITER


Le premier convoi XXL transportant un composant ITER est arrivé à Cadarache le 14 janvier 2015. Il a parcouru les 104 kilomètres de l’itinéraire ITER (Berre l’Etang-Cadarache) à une vitesse variant d’une trentaine de km/h dans les zones les plus roulantes comme dans les secteurs de Berre l’Etang, de Lançon-Pélissanne ou encore du côté de Vernègues et du Puy-Ste-Réparade. Le convoi a atteint une vitesse de 50 km/h lors de son passage sur l’autoroute A51 (entre Meyrargues et la sortie 17). Ce premier transport réalisé en une nuit s'est déroulé avec succès.  



La construction des murs du tokamak ITER démarre.


Les murs du complexe Tokamak se construisent.

La construction des murs du complexe tokamak (bâtiments tokamak, diagnostiques et tritium) démarre en novembre 2014. Un nouveau chantier de grande ampleur qui emploiera 200 personnes en moyenne au cours des deux à trois prochaines années. Plus des 2/3 des personnels du consortium franco-espagnol Vinci-Ferrovial-Razel qui travaillent pour la construction de ces bâtiments sont originaires de la région. La réalisation d'ITER est également générateur d'emplois dans les secteurs de l'ingénierie. En témoigne la société Soditech qui a recruté près d'une cinquantaine d'ingénieurs depuis la mise en place de ses premiers contrats d'études auprès du projet : ingénieurs mécaniques, ingénieurs support, dessinateurs, spécialistes en réalité virtuelle, experts CAO et superviseurs.

A ce jour, plus de 2 milliards d'euros de contrats ont été remportés par des entreprises françaises.



Les fondations d'ITER sont terminées


Les fondations du complexe tokamak sont terminées. Une étape historique vient d’être franchie le 27 août 2014 avec la réalisation du dernier segment de la dalle qui supportera quelque 360 000 tonnes de béton.

Près d’une cinquantaine de compagnons de l’entreprise GTM ont été mobilisés tout au long de la journée pour achever ce chantier.

Cette opération complexe représente l’aboutissement de longues années de calculs, de modélisation et de travail. Au total il aura fallu près de 3 100 tonnes d’acier pour constituer les six couches d’armatures enserrées dans le béton sur 1,50 m d’épaisseur. Une nouvelle étape se profile déjà avec la construction des murs qui encercleront cette immense dalle de 80 m par 120 m. C’est au tour des équipes du consortium Vinci de prendre la relève.



L'emploi aux portes d'ITER


L’emploi aux portes d’ITER

Le dernier forum organisé à Cadarache, aux portes d’ITER, a rassemblé plus de 800 participants. Avec la montée en puissance du chantier ITER et le développement du CEA, les entreprises recrutent. C’est par centaines que les candidats se sont présentés avec un CV à la main pour convaincre et décrocher un emploi. Ils avaient rendez-vous avec des entreprises d’ingénierie, des bureaux d’études, des agences d’intérim, des entreprises du bâtiment et des travaux publics ou encore le groupe Daher en charge de la logistique et du transport des composants ITER. L’entreprise Salvarem a fait le point de contacts pour embaucher immédiatement deux techniciens radioprotection d’ici juillet et renforcer ses équipes spécialisées en radioprotection en septembre. 95 % des entreprises participantes ont déclaré être très satisfaites du forum emploi organisé avec le soutien des élus locaux.



L'emploi aux portes d'ITER


L'emploi aux portes d'ITER

Le dernier forum organisé à Cadarache, aux portes d'ITER, a rassemblé plus de 800 participants. Avec la montée en puissance du chantier ITER et le développement du CEA, les entreprises recrutent. C'est par centaines que les candidats se sont présentés CV à la main pour se présenter, convaincre et décrocher un emploi. Ils avaient rendez-vous avec des entreprises d'ingénierie, des bureaux d'études, des agences d'intérim, des entreprises du bâtiment et des travaux publics, de production d'énergie ou encore de transport représenté par le groupe Daher.
L'entreprise Salvarem a fait le plein de contacts pour embaucher deux techniciens radioprotection d'ici juillet et renforcer les équipes spécialisées en radioprotection et décontamination en septembre. Selon Vinci, les premiers recrutements importants sont attendus à la fin de l'année 2014. 95 % des entreprises participantes ont déclaré être très satisfaites du forum.


Mise à jour : vendredi 10 mars 2017 | Mentions légales | Contact | Plan du site |