Itineraire News#56 21 août 2020
NEWS DE LA SEMAINE

Eléments du bouclier thermique en provenance de Corée

Convoi ITER, du 24 au 26 août 2020

Le prochain convoi ITER transitera sur l'itinéraire ITER du 24 au 26 août 2020, en deux nuits. Il sera constitué de trois remorques pour assurer la livraison de deux nouveaux éléments du bouclier thermique de 95 tonnes et un outil de levage de 37 tonnes sur le site ITER à Cadarache.

A ce jour, c'est le quatrième convoi à transporter une nouvelle pièce qui constituera la structure du bouclier thermique : le premier (28ème convoi) a été organisé du 12 au 14 novembre 2019, le deuxième (30ème convoi) du 16 au 18 décembre 2019 et le troisième du 3 au 5 février 2020 (31ème convoi). Selon le planning prévisionnel, la société  Daher se prépare à réceptionner sept autres éléments nécessaires à la réalisation du bouclier thermique : tous arriveront de Corée d'ici à la fin de l'année 2020.

LE BOUCLIER THERMIQUE

Le bouclier thermique limitera le transfert thermique entre les zones de température très élevée et les composants maintenus à très basse température. Il sera composé de panneaux en acier recouverts d'une couche d'argent. Ces panneaux seront activement refroidis à l'hélium à moins 193°C, circulant à l'intérieur de tubes soudés à leur surface. Ils seront positionnés entre - la chambre à vide et les aimants - et - entre les aimants et le cryostat. La surface totale du bouclier thermique est de 10 000 m² pour une hauteur maximale de 25 mètres.

Fabrication d'un module de couverture en Corée

Quelque 440 modules massifs compléteront ce dispositif. Positionnés à l'intérieur de l'enceinte à vide où les températures avoisineront les 100 à 150 millions de degrés au cœur du plasma, ils constitueront également de solides écrans thermiques. 

Chaque module mesure 1 x 1,5 mètre et pèse jusqu'à 4,6 tonnes. La Corée est responsable de la fourniture de 220 modules sur les 440 prévus. L'installation de ces 440 modules représente un véritable défi technologique en soi. Elle se fera à l'aide de systèmes sophistiqués de télémanipulation et de robotique qui deviendront indispensables durant la phase expérimentale. Ces opérations d'assemblage s'annoncent délicates au vu des très faibles tolérances à respecter de seulement +/-4 mm à certains endroits.

CONVOI DU 24 AU 26 AOUT 2020

Horaires prévisionnels
Sous réserve des conditions météorologiques

 

Nuit 1 : du 24 au 26 août 2020

Berre l'Etang-La Roque d'Anthéron (22h-3h15)

• Berre l'Etang : départ du convoi à 22h
• La Fare-les-Oliviers : 22h45
• Lançon-de-Provence : 23h15-23h20
• Pélissanne : 23h30
• La Barben : 23h40
• Lambesc : minuit-00h50
• Vernègues (Cazan) : 2h00
• Charleval : 2h20
• La Roque d'Anthéron : 2h45
• Arrêt du convoi à la Roque d'Anthéron (stationnement) : 3h15

 

Nuit 2 : du 25 au 26 août 2020
La Roque d'Anthéron – Cadarache, site ITER (22h-2h20)

 

• La Roque d'Anthéron : départ du convoi à 22h
• St Estève Janson : 22h20
• Le Puy Sainte Réparade (Les Goirands) : 22h45
• Meyrargues : 23h05
• Peyrolles-en-Provence (piste de contournement) : 23h30-00h30
• Jouques (rond-point Mirabeau) : 1h15
• Saint-Paul-lez-Durance : 1h40
• Arrivée sur le site ITER : 2h20

LE PLUS LOURD A CE JOUR ! 809 TONNES

Ce 7 août 2020 est une date historique pour l'itinéraire ITER, spécialement aménagé pour le transport des plus grosses pièces d'ITER. Le convoi arrivé à destination sur le site ITER à Cadarache, ce jour-là, est assurément le plus lourd avec ses 809 tonnes ! Il s'agissait du premier secteur de la chambre à vide : le cœur où se produiront les réactions de fusion à quelque 150 millions de degrés. Le deuxième secteur, également fabriqué en Corée, démarrera son périple maritime en octobre 2020. Et en parallèle, la réalisation de cinq autres éléments de la chambre à vide est aussi bien avancée en Europe : les équipes du consortium européen AMW (Ansaldo Nucleare, Mangiarotti, Walter Tosto) poursuivent leur fabrication malgré les conditions de réalisation rendues complexes, coronavirus oblige.

RETOUR EN IMAGES

Après un mois de navigation...


Arrivée au port de Fos-sur-Mer


Sur l'aire de stationnement à Peyrolles-en-Provence


Une véritable attraction pour les riverains


Dernière nuit


Mirabeau, le contournement du tunnel


Et voilà ce que contenait la maison transportée sur la remorque


Le 1er composant de la chambre à vide d'ITER



Vous avez une question ? N'hésitez pas à l'envoyer à sylvie.andre@cea.fr
Pour s'abonner / se désabonner à Itinéraire News cliquer ici
Si vous n'arrivez pas à visualiser cet e-mail, vous pouvez le consulter en cliquant ici