Itineraire News#53 19 juin 2020
NEWS DE LA SEMAINE


Au revoir PF6 ! La bobine poloïdale fabriquée en Chine sera transportée sur l'itinéraire ITER durant quatre nuits sur une remorque longue de 352 roues. Cette  même remorque a été utilisée lors des convois tests organisés en 2013 et 2014 puis en avril 2020 pour le transport des bobines toroïdales (600 tonnes).

400 tonnes sur la route d'ITER

Lundi 22 juin, le convoi ITER qui empruntera l'itinéraire ITER ne passera pas inaperçu. Il acheminera la première bobine poloïdale au terme d'un périple de quatre nuits. Comme les convois organisés en avril 2020, celui-ci sera très volumineux et lourd avec ses 400 tonnes. Au terme de quatre nuits, il est attendu sur le site d'ITER à Cadarache jeudi 26 juin bien avant le lever du soleil.

PARTIE MARITIME

La remorque chargée de la bobine embarque sur une barge spéciale (c) E Bonivi


Traversée du canal de Caronte puis de l'étang de Berre avant le transport terrestre (c) E Bonivi


CALENDRIER DU 22 AU 26 JUIN 2020

Horaires prévisionnels
(sous réserve des conditions météorologiques)

 

Nuit 1 : du 22 au 23 juin 2020
Berre l'Etang-Pélissanne (22h15-1h45)

• Berre l'Etang : départ du convoi à 22h15
• La Fare-les-Oliviers : 23h15
• Lançon-de-Provence : 00h20-1h05
• Pélissanne (franchissement autoroute A7) : 1h30
• Arrêt du convoi (stationnement) : 1h45


Nuit 2 : du 23 au 24 juin 2020
Pélissanne-La Roque d'Anthéron (21h30-2h)

• Pélissanne : départ du convoi à 21h30
• La Barben : 21h40
• Lambesc (traversée de la commune) : 22h30-00h15
• Vernègues-Cazan : 1h20
• Charleval : 1h40
• La Roque d'Anthéron

• Arrêt du convoi (stationnement sur la piste EDF) : 2h


Nuit 3 : du 24 au 25 juin 2020
La Roque d'Anthéron-Peyrolles-en-Provence (21h30-2h)

• La Roque d'Anthéron : départ du convoi à 21h30
• Piste St Christophe : 22h15
• St Estève Janson : 22h45
• Le Puy-Sainte-Réparade : 23h30
• Meyrargues : 23h55
• Traversée A51 : 23h55-00h40
• Peyrolles : 1h40
• Arrêt du convoi (stationnement du convoi) : 2h

Nuit 4 : du 25 au 26 juin 2020
Peyrolles-en-Provence-Cadarache (site ITER) (22h-2h15)

• Peyrolles-en-Provence : départ du convoi à 22h
• Jouques : 23h15-23h30
• Traversée de l'A51 : 23h50-1h10
• Saint-Paul-lez-Durance : 1h25
• Arrivée sur le site ITER à Cadarache : 2h15


Schéma des six bobines poloïdales

La première bobine poloïdale
Elle arrive de Chine ! C'est le premier élément d'un ensemble complexe qui sera constitué au final de six bobines (cf schéma). Ces bobines qui produiront le champ magnétique poloïdal viennent ceinturer le cœur de la machine ITER. Elles sont chargées de produire un puissant champ magnétique nécessaire au maintien du plasma. Formant une « cage magnétique invisible », elles servent à éloigner des parois de la machine ce plasma dont la température pourra atteindre 150 millions de degrés. En raison de leur taille (plus de 24 mètres pour la plus grande et 400 tonnes pour la plus lourde), quatre des six bobines poloïdales sont en cours de fabrication sur le site ITER. Les deux plus petites qui mesurent 8 mètres de diamètre sont positionnées en haut et en bas. La première de ces deux bobines a été fabriquée par la Chine. C'est elle qui rejoindra le site ITER le 26 juin 2020 !


Bobine poloïdale (PF5) en fabrication à Cadarache.


Une fois terminée, la PF5 pèsera 342 tonnes

DES NOUVELLES D'ITER

Le 18 juin, ITER a annoncé que des résultats « inédits » avaient été enregistrés au cours des quatre derniers mois. La connection du hall d'assemblage avec le bâtiment Tokamak en mars a permis de lancer la phase d'assemblage de la machine. Ainsi, l'installation la base du cryostat de 1 250 tonnes au fond du « puits » a été réalisée : cette opération spectaculaire a nécessité des réglages d'une très grande précision (trois millimètres) pour installer à plus de 20 mètres du sol l'élément le plus lourd de la machine.
Et  sur l'itinéraire ITER géré par l'Agence ITER France, les convois s'enchaînent ! Quatre bobines de 400 à 600 tonnes auront été livrées d'ici à fin juin 2020. Le premier secteur de la chambre à vide (l'enceinte au cœur de laquelle se produiront les réactions de fusion) est attendu sur le site d'ITER en août 2020. Et ce n'est que le début ! L'entreprise marseillaise Daher en charge des opérations logistiques annonce "un convoi très exceptionnel par semaine en septembre prochain".



Vous avez une question ? N'hésitez pas à l'envoyer à sylvie.andre@cea.fr
Pour s'abonner / se désabonner à Itinéraire News cliquer ici
Si vous n'arrivez pas à visualiser cet e-mail, vous pouvez le consulter en cliquant ici