Itineraire News#51 20 avril 2020
NEWS DE LA SEMAINE

 

A bord du navire UHL Fusion. Le système de fixation de la bobine toroïdale n°12 pèse une centaine de tonnes à lui seul. Elle partira de Berre l'Etang mardi 21 avril 2020 pour arriver le 25 avril sur le site ITER à Cadarache.

Prochain convoi du 21 au 25 avril 2020
La bobine numéro 9 est à peine livrée sur le site ITER que la numéro 12 s'apprête à faire le même parcours. Le prochain convoi véritablement très exceptionnel à emprunter l'itinéraire ITER partira de Berre l'Etang mardi 21 avril et transportera une nouvelle bobine toroïdale. Durant quatre nuits, ce convoi de près de 600 tonnes se déplacera très lentement sur les routes spécialement aménagées entre Berre l'Etang et Cadarache pour arriver samedi 25 avril 2020. Une opération logistique lourde qui nécessite le démontage et le remontage de plusieurs milliers panneaux de circulation et de balises ainsi que la mobilisation de nombreuses équipes : l'Agence ITER France, la gendarmerie, l'entreprise marseillaise Daher et ses sous-traitants, ITER Organization et les seize communes concernées par le tracé de l'itinéraire ITER.


Et de deux !
Les deux premières bobines toroïdales sur les dix-neuf qui ceintureront le cœur de l'installation ITER sont arrivées en France : la première (bobine n°9) en provenance de Chine a été livrée sur le site ITER à Cadarache le 17 avril 2020 ; partie du Japon, la deuxième (n°12) est arrivée au port de Fos-sur-Mer à bord du navire VHF Fusion le 7 avril 2020. Elle transitera sur l'itinéraire ITER du 21 au 25 avril 2020.

Sur les dix-neuf bobines toroïdales fabriquées par les membres d'ITER dont une de rechange, il en restera donc encore dix-sept à arriver au cours des prochains mois.


Bobine n°12. Traversée du canal de Caronte le 9 avril 2020 sur une barge conçue pour accueillir les remorques des convois ITER.


Arrivée au port de la Pointe. La remorque et son composant pèsent près de 600 tonnes.

Les bobines toroïdales
Elles joueront un rôle essentiel ! ITER sera équipé de dix-huit bobines nécessaires pour produire le champ magnétique toroïdal. Positionnées verticalement autour de la chambre à vide, elles serviront à confiner le plasma qui sera produit au cœur d'ITER durant le programme expérimental. Ces bobines, également appelées aimants, ceinturent l'enceinte où fusionneront les atomes à des températures qui avoisinent les 150 millions de degrés libérant une très grande quantité d'énergie. Elles participeront à produire un champ magnétique extrêmement puissant formant une cage magnétique invisible.


CALENDRIER DU 21 AU 25 AVRIL 2020

Parcours sur l'itinéraire ITER

Horaires prévisionnels (sous réserve des conditions météorologiques)

 

Nuit 1 : du 21 au 22 avril 2020
Berre l'Etang-Pélissanne (21h30-1h00)

• Berre l'Etang : départ du convoi à 21h30
• La Fare-les-Oliviers : 22h30
• Lançon-de-Provence : 23h35-00h20
• Pélissanne : 00h45
• Franchissement autoroute A7 : 00h45
• Arrêt du convoi (stationnement) : 1h00


Nuit 2 : du 22 au 23 avril 2020
Pélissanne – La Roque d'Anthéron (21h30-2h00)

• Pélissanne – La Roque d'Anthéron (21h30)
• Pélissanne : départ du convoi à 21h30
• La Barben : 21h50
• Lambesc : 22h30-00h15
• Vernègues (Cazan) :1h20
• Charleval : 1h40
• La Roque d'Anthéron : 2h00
• Arrêt du convoi à la Roque d'Anthéron (stationnement) : 2h00


Nuit 3 : du 23 au 24 avril 2020
La Roque d'Anthéron – Peyrolles-en-Provence (21h30-2h00)

• La Roque d'Anthéron : départ du convoi à 21h30
• Intersection RD 561-RD 943 : 22h15
• Saint-Estève Janson : 22h45
• Le Puy-Sainte-Réparade : 23h30
• Meyrargues (piste d'accès à l'autoroute A51) : 23h55
• Traversée de l'A51 : 00h40
• Peyrolles-en-Provence (piste de contournement) : 1h40
• Arrêt du convoi : 2h00


Nuit 4 : du 24 au 25 avril 2020
Peyrolles-en-Provence-Site ITER à Cadarache (22h00-2h15)

• Fermeture autoroute A51
• Peyrolles-en-Provence : départ du convoi à 22h
• Jouques (traversée autoroute A51) : 23h15-23h30
• Saint-Paul-lez-Durance : 1h25
• Arrivée sur le site ITER à Cadarache : 2h15

BULLE DE SECURITE PERMANENTE

Ce trente-troisième convoi très exceptionnel qui empruntera l'itinéraire ITER de nuit, du 21 au 25 avril 2020, s'organise à l'identique de tous les convois ITER qui ont emprunté l'itinéraire ITER depuis janvier 2015. Tout autour de la remorque de 40 mètres de long, les équipes de la gendarmerie formeront une bulle de protection. A l'instar des mesures mises en œuvre durant un tour de France, les portions de l'itinéraire ITER empruntées par ce convoi seront fermées à la circulation au fur et à mesure de son avancée. Des itinéraires de substitution seront activés. Les mesures barrières fixées dans le cadre du confinement décidé par le gouvernement le 16 mars 2020 s'appliquent scrupuleusement à toutes les équipes concernées par ce transport.

RETOUR EN IMAGES

Transport de la bobine n°9. Traversée des Salins dans la journée pour respecter les mesures de protection de l'environnement.


Il s'agit de ne pas perturber les oiseaux qui nichent la nuit dans en bordure de la piste empruntée par le convoi.


Départ du convoi de Berre l'Etang le 14 avril 2020


Traversée de l'autoroute A7 (nuit 1)


Départ de Lançon-de-Provence le 15 avril (nuit 2)


Traversée de Lambesc (nuit 2)


Traversée autoroute A51 (nuit 3) le 16 avril


Autoroute A51 (nuit 3)


Peyrolles-en-Provence (nuit 4)


Arrivée sur le site ITER, le 17 avril 2020.



Vous avez une question ? N'hésitez pas à l'envoyer à sylvie.andre@cea.fr
Pour s'abonner / se désabonner à Itinéraire News cliquer ici
Si vous n'arrivez pas à visualiser cet e-mail, vous pouvez le consulter en cliquant ici