ITINERAIRE NEWS#42 19 septembre 2017
NEWS DE LA SEMAINE

La nouvelle rampe d'embarquement des composants ITER a été inaugurée le 20 septembre 2017 au port de Fos-sur-Mer.

Nouvelle rampe pour convois hors norme
Mercredi 20 septembre : quatre transformateurs électriques de 128 tonnes franchissent la toute nouvelle rampe d'embarquement mise en service au port de Fos-sur-Mer. Formant le plus long train de convois encore jamais organisé à ce jour pour ITER, ils transiteront sur l'itinéraire routier ITER du 25 au 27 septembre 2017, en deux nuits.
Cette rampe (appelée rampe RO-RO) constitue un jalon essentiel des engagements pris par la France et mis en œuvre par l'Agence ITER France : c'est l'un des nombreux équipements réalisés pour acheminer des composants de très grandes dimensions provenant de tous les pays membres d'ITER (Chine, Corée du Sud, Europe, Etats-Unis, Inde, Japon, Russie) : 10 mètres pour les plus hauts, près de 60 mètres pour les plus longs, 600 tonnes pour les plus lourds. Depuis janvier 2015, plus d'une quarantaine de composants de dimension très exceptionnelle ont transité sur l'itinéraire ITER dont la maintenance est assurée par l'Agence ITER France.

 

La rampe en chiffres
• Largeur totale : 28,6 m dont 25,4 m de largeur utile
• Longueur : 17,8 m avec un tirant d'eau de 5,5 mètres
• Budget : 2,9 millions d'euros
• Durée des travaux : 1 an
• 24 pieux en acier supportent la superstructure de 600 m3 de béton armé
• 120 tonnes de pièces amovibles
• 6 tonnes par mètres carrés (capacité de la rampe)

UN PARTENARIAT GAGNANT-GAGNANT

Le financement de la rampe (2, 9 millions d'euros) pour les convois ITER repose sur un partenariat gagnant-gagnant :
- l'Agence ITER France dans le cadre des engagements de la France pour l'accueil d'ITER et en particulier de la maintenance de l'itinéraire dédié aux composants hors norme,
- la Compagnie fluviale de transport (CFT) opérateur de barges pour colis lourds,
- Sosersid, spécialiste de la manutention lourde portuaire,
-  et le groupe Daher en charge du contrat de Global Logistics Provider du projet ITER depuis 2012.

La réalisation de cette rampe RO-RO (budget de 2,9 millions d'euros) repose sur une démarche partenariale qui a permis de réaliser un équipement maritime exceptionnel pour répondre à des besoins polyvalents : ceux d'ITER et ceux de barges rhodaniennes qui auront aussi la possibilité d'accoster sur cet ouvrage selon la technique d'échouage, propre aux ports du Rhône.

 

Techniquement, cela se traduit par l'ajout d'un insert permettant de transformer un quai droit en un quai à marches. Ce qui permet aux barges colis lourds d'accoster pour charger et décharger leurs composants. D'ici à 2023, ce sont près de 200 composants de dimensions très exceptionnelles qui transiteront sur l'itinéraire ITER (parcours maritime et terrestre) ; les pièces les plus imposantes sont attendues dès 2018.

PARCOURS MARITIME

Après les opérations de déchargement au sein du grand port maritime à Fos-sur-Mer, les composants ITER traversent le golfe de Fos, le canal de Caronte puis l'étang de Berre à  bord d'une barge de la compagnie fluviale de transport (CFT) qui les livre au port de la Pointe sur le site de LyondellBasell. Jusqu'à présent, les opérations de chargement des remorques sur la barge étaient rendues complexes en raison de l'absence d'un équipement dédié et facilement accessible. La mise en service de la nouvelle rampe d'embarquement des convois ITER offre, désormais, plus de souplesse aux mouvements d'embarquement et permet d'optimiser ces opérations logistiques.


Les prochains transformateurs vont transiter à bord de la barge Béluga, ici positionnée près de la nouvelle rampe.

PARCOURS TERRESTRE

Convoi du 25 au 27 septembre 2017

2 nuits (horaires prévisionnels sous réserve des conditions météorologiques)

 

Le vingtième convoi très exceptionnel ITER sera composé de quatre longues remorques. Ce transport va se dérouler en deux nuits pour franchir les 104 km spécialement aménagés de Berre à Cadarache. L'autoroute A51 sera fermée durant la nuit du 26 du 27 septembre 2017, entre 22h et 03h30, le temps du passage des quatre remorques supportant, chacune, un transformateur électrique de 128 tonnes livré par la Chine dans le cadre de ses engagements au sein du programme de recherche ITER.


Nuit 1 : 25 au 26 septembre 2017
De 21h30 à 3h15


♦ Berre l'Etang – La Roque d'Anthéron
♦ Berre l'Etang : départ du convoi à 21h30
♦ La Fare-les-Oliviers : 22h30
♦ Lançon-de-Provence : 23h00-23h20
♦ Pélissanne : 23h30 (franchissement de l'autoroute A7)
♦ La Barben : 00h45
♦ Lambesc (traversée de la commune) : 1h15-2h05
♦ Vernègues : 2h30
♦ Charleval : 2h45
♦ La Roque d'Anthéron : 3h15 (arrêt et stationnement du convoi)

 

Nuit 2 : du 26 au 27 septembre 2017
De 22h00 à 4h15


♦ La Roque d'Anthéron : départ du convoi à 22h00
♦ St Estève-Janson : 22h20
♦ Le Puy-sainte-Réparade : 23h00
♦ Meyrargues (traversée A51) : 23h30
♦ Peyrolles-en-Provence : 00h15
♦ Traversée de l'autoroute A51 : 1h25-2h10
♦ Saint-Paul-lez-Durance : 3h25
♦ Arrivée sur le site ITER : 4h15

DES NOUVELLES D'ITER

La construction avance vite sur le site ITER ! Les murs du complexe tokamak continuent leur croissance vers le ciel. Le gros œuvre du bâtiment de l'usine cryogénique est quasiment terminé. Les travaux de canalisations battent leur plein. Et, le premier équipement de pré-assemblage des composants du tokamak vient d'être installé sur une zone de 600 m² au cœur du hall d'assemblage. C'est une sorte de  portique automatisé qui culminera à terme à 22 mètres et pèsera 700 tonnes. Composé de plusieurs unités capables de mouvements rotatifs, il permettra d'assembler des secteurs de la chambre à vide et de monter des boucliers thermiques ou des bobines toroïdales.


Vue d'ensemble du complexe tokamak en cours de construction


Un énorme réseau de canalisations est en cours de réalisation sous terre.


Les deux boites froides transportées en décembre 2016 sont positionnées dans leur bâtiment (usine cryogénique).


Les plateformes sont prêtes à accueillir les transformateurs de 128 t (les 4 premiers sont transportés du 25 au 27 septembre 2017).



Vous avez une question ? N'hésitez pas à l'envoyer à sylvie.andre@cea.fr
Pour s'abonner / se désabonner à Itinéraire News cliquer ici
Si vous n'arrivez pas à visualiser cet e-mail, vous pouvez le consulter en cliquant ici