ITINERAIRENews#31 28 avril 2016
NEWS DE LA SEMAINE

Le transport de deux poutres de 155 tonnes s'est effectué en quatre nuits.

Convois ITER : toujours à l'heure
Depuis le début de l'année 2015, un neuvième convoi très exceptionnel a franchi les portes d'ITER vendredi 22 avril 2016 à Cadarache vers 2h30. Il a permis d'assurer la livraison de deux énormes poutres de 155 tonnes chacune. « Ce nouveau transport organisé sur l'itinéraire ITER s'est parfaitement déroulé. L'organisation a encore une fois prouvé sa robustesse et la coordination de toutes les équipes qui représentent largement plus d'une centaine de personnes à chaque fois est exemplaire » souligne Pierre-Marie Delplanque en charge de la cellule de coordination de l'itinéraire ITER au sein de l'Agence ITER France. Depuis janvier 2015, dix-neuf composants de taille très exceptionnelle ont ainsi pu transiter sur l'itinéraire de 104 km spécialement aménagé de Berre l'Etang à Cadarache (Saint-Paul-lez-Durance).

 

Des systèmes de levage hors norme
Pour l'heure les quatre poutres, transportées en mars puis fin avril, sont stockées dans l'immense hall dédié à la fabrication des bobines poloïdales, le temps de terminer l'installation des vingt poutres constitutives du chemin de roulement. Au préalable, il s'agit de gratter l'acier de chacune de ces poutres dans le but d'obtenir une surface plane régulière leur permettant  une adhésion parfaite  au système de fixation hall d'assemblage. Au fur et à mesure de la fin de l'usinage de chacune de ces poutres, celles-ci sont hissées sur  la structure du bâtiment, à environ une quarantaine de mètres de hauteur. L'installation des quatre poutres de 155 tonnes chacune et des quatre chariots (375 tonnes chacun) fabriqués par Reel pourra alors commencer. Ce système est extraordinaire par sa taille et la capacité de levage qu'il représentera une fois terminé. Les opérateurs devront manœuvrer des composants de 20 mètres de hauteur et pesant des centaines de tonnes avec une précision de 2 à 3 millimètres. L'aimant situé au cœur de la machine sera le plus haut des composants soulevés au cours des opérations de montage avec plus de 18,2 mètres. La charge la plus lourde sera constituée par la base du cryostat qui pèse 1 200 tonnes. « Nous venons de franchir une étape essentielle du programme ITER décidé par le conseil ITER qui conditionne le démarrage de l'assemblage de la machine. En opérant de concert, deux des quatre ponts roulants auront une capacité de levage de 1 500 tonnes, ce qui correspond au poids de quatre Boeing 747 au décollage » précise Roberto Lanza, responsable technique des équipements mécaniques et des systèmes de levage du hall d'assemblage pour ITER et Fusion for Energy.


Les deux remorques (60 mètres de long) stationnées à Berre l'Etang le 18 avril 2016.


Les équipes vont commencer à arriver pour contrôler tous les systèmes de sécurité


PM Delplanque (ITER France), le général de corps d'armée David Galtier, Serge Gouteyron (sous-préfet d'Aix) et Bernard Bigot (directeur général ITER)


Chef d'escorte de la gendarmerie en charge du convoi.


Le point sur les opérations avec Jean Geneau, responsable du GES-ITER


Le top départ ne va plus tarder


Le point avec toutes les équipes avant le départ fixé à 21h30


Les chauffeurs et techniciens sont prêts


Stéphane Bouillon (au centre), préfet des Bouches-du-Rhône et de la région Provence-Alpes Côte d'Azur, suit les opérations sur site.


A la sortie de la piste de Berre l'Etang.


A la sortie de Peyrolles-en-Provence : la quatrième nuit vient de commencer. Le convoi arrivera le lendemain, vendredi 22 avril 2016


A l'approche de Mirabeau : les riverains assistent au passage du convoi malgré le froid. Très impressionnant.


Lundi 25 avril 2016 : transfert sur le site ITER à Cadarache en direction du hall où les poutres sont stockées le temps de finaliser les travaux préparatoires.


Le hall d'assemblage culmine à 60 mètres de haut (en arrière plan) où les quatre poutres seront installées.

PROCHAIN CONVOI

Le prochain convoi est prévu mi-juin 2016 pour le transport d'un transformateur de 280 tonnes en provenance de Chine. Il devrait être suivi fin juin par le transport en train de convoi  de trois éléments de la base du cryostat.



Vous avez une question ? N'hésitez pas à l'envoyer à sylvie.andre@cea.fr
Pour s'abonner / se désabonner à Itinéraire News cliquer ici
Si vous n'arrivez pas à visualiser cet e-mail, vous pouvez le consulter en cliquant ici