ITINERAIRE NEWS#29 21 mars 2016
NEWS DE LA SEMAINE

Transport d'une poutre de 47 mètres de long

Un nouveau convoi ITER part ce soir

Il est arrivé sur le site ITER à Cadarache avec presque deux heures d'avance sur son programme. Parti de Berre l'Etang le 14 mars, le premier convoi ITER qui transportait une immense poutre d'acier est à peine déchargé sur le site ITER qu'un deuxième convoi prend la route ce lundi 21 mars 2016 à 21h30 à partir de Berre l'Etang pour livrer le même type de poutre, tout aussi impressionnate avec ses 47 mètres de longueur. La première partie du voyage qui porte sur vingt-cinq kilomètres (de Berre l'Etang à Lançon-de-Provence) prendra environ six heures sur la base de l'expérience de la semaine dernière.

Déjà, le même ballet se met déjà en place pour assurer cette deuxième livraison sur le site ITER. La remorque  positionnée dans la matinée sur son aire d'arrêt à Berre l'Etang est prête à partir ce soir à 21h30. Et, comme avant chaque départ, les rituels sont les mêmes selon un enchaînement parfaitement huilé pour toutes les équipes mobilisées sous la direction du secrétariat général de la zone de défense et de sécurité Sud (Sgami) : chacun se prépare à prendre son poste. Une partie des équipes se rendra dans les locaux du poste de commandement basé à Marseille (Agence ITER France, gendarmerie) ; les équipes en charge du démontage et remontage de plusieurs centaines de panneaux de signalisation routière et de balises arriveront sur place plus d'une heure avant le départ ; les personnels qui seront mobilisés chacune des quatre nuits (conducteurs des remorques, techniciens et mécaniciens) devront vérifier et tester tous les systèmes hydrauliques et électriques des deux remorques comportant chacune sept essieux de 12 roues avant chaque départ sous le regard du chef de convoi de Daher. Et les personnels de la gendarmerie sous la coordination du chef d'escorte seront chargés de gérer les ouvertures et fermetures des routes empruntées  par cet immense convoi long de 67 mètres et pesant 330 tonnes ; ils veilleront à la sécurité des riverains et des usagers de la route et limiteront au maximum le temps de coupure des routes. La vitesse de déplacement restera modérée avec des vitesses comprises entre 2 et 5 km/heure. Ce deuxième convoi est attendu sur le site ITER à Cadarache vendredi 25 mars vers 2h30 du matin.

CALENDRIER

Transport maritime : 18 mars 2016
La pluie a retardé d'une journée le levage de l'imposante poutre en vue de son transport maritime. Finalement, au terme de plusieurs heures de manutention, la poutre a été positionnée sur la barge jeudi 17 mars après-midi. La traversée du canal de Caronte puis de l'étang de Berre a également été réalisée avec succès vendredi 18 mars dans la matinée. Ce deuxième convoi très exceptionnel est prêt à partir ce lundi 21 mars à 21h30 de Berre l'Etang, pour quatre nuits.

 

Transport terrestre : du 21 au 25 mars 2016
Le transport de cette poutre d'acier s'effectuera en quatre nuits, du 21 au 25 mars 2016, sur l'itinéraire spécialement aménagé de Berre l'Etang dont l'entretien et la maintenance sont assurés par l'Agence ITER France.

 

Découpage en quatre nuits : convoi du 21 au 25 mars 2016

Nuit 1 (du 21 au 22 mars 2016) : 21h30 - 4h20
BERRE L'ETANG > LANCON-DE-PROVENCE


Nuit 2 (du 22 au 23 mars 2016) : 22h - 5h30
LANCON-DE-PROVENCE  > CHARLEVAL


Nuit 3 (du 23 au 24 mars) de 21h30 à 3h30
CHARLEVAL > PEYROLLES-EN-PROVENCE


Nuit 4  (du 24 au 25 mars) de 22h à 2h30
PEYROLLES-EN-PROVENCE > CADARACHE (site ITER)


 


Levage de la poutre pour la positionner sur la barge qui a traversé le canal de Caronte puis l'étang de Berre


Traversée maritime


Passage par le canal de Caronte


En route vers l'aire d'arrêt à Berre l'Etang


Le point sur tous les contrôles techniques avant le départ avec le chef de convoi


Le responsable des opérations techniques fera une bonne partie du parcours à pied pour guider le conducteur du tracteur dans les zones les plus étroites.


A la sortie de Berre l'Etang : un convoi qui emprunte quasiment toute la largeur de la route.


Des stations d'arrêt sont prévues tout au long de l'itinéraire ITER pour stationner durant la journée des pièces hors norme.

Ici, sur l'aire d'arrêt de Peyrolles-en-Provence, la première poutre transportée du 14 au 18 mars 2016.


Un système sophistiqué permet de maintenir la poutre stable en permanence sur toute sa longueur. Il aura fallu près d'une année pour concevoir le système de supportage et de répartition de la charge.


Une plaque d'acier permet de répartir les efforts liés à la charge pouvant aller jusqu'à 500 tonnes selon les efforts générés, en descente ou dans une pente.



Vous avez une question ? N'hésitez pas à l'envoyer à sylvie.andre@cea.fr
Pour s'abonner / se désabonner à Itinéraire News cliquer ici
Si vous n'arrivez pas à visualiser cet e-mail, vous pouvez le consulter en cliquant ici