ITINERAIRE NEWS#28 10 mars 2016
NEWS DE LA SEMAINE

Poutre sortant de son atelier de fabrication 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les convois ITER reprennent la route

Du 14 mars au 18 mars 2016, un immense convoi – le plus long attendu sur les quelque 230 transports prévus au cours des prochaines années – transportera une poutre d'acier de Berre l'Etang jusque sur le site ITER à Cadarache : pour parcourir les 104 kilomètres de cet itinéraire spécialement aménagé de Berre l'Etang à Lançon-de-Provence, le transport est programmé durant quatre nuits (voir ci-dessous). Un second convoi identique est prévu du 21 au 25 mars. Ces convois, aux dimensions très exceptionnelles, mesurent 67 mètres de long et représentent un poids de 330 tonnes ; leur vitesse de déplacement varie de 2 à 5 kilomètres/heure dans les zones les plus complexes comme le franchissement de ponts et de ronds-points à une dizaine de kilomètres/heure. Des opérations qui entraîneront aussi des ralentissements lors de la traversée des autoroutes A7 et A51 durant la première nuit et la troisième nuit ainsi qu'une fermeture de l'autoroute A51, lors de la dernière nuit (de 23 h à 3 h). Ces deux premières poutres ont été fabriquées en Espagne par le groupe Reel, implanté à Villefranche-sur-Saône près de Lyon. Elles constituent des éléments essentiels des systèmes de levage.  

CALENDRIER

Le prochain convoi très exceptionnel ITER est prévu du 14 au 18 mars 2016 sur l'itinéraire spécialement aménagé de Berre l'Etang sur le site ITER à Cadarache.

 

Transport maritime : jeudi 10 mars 2016
Parti d'Espagne (port Aviles) le 29 février 2016, le navire Fehn Mariner qui a transporté l'immense poutre de plus de 47 mètres de long et pesant 155 tonnes a accosté à Fos-sur-Mer le 8 mars 2016. Les conditions météorologiques ont permis d'assurer le transport maritime jeudi 10 mars  2016 (canal de Caronte puis traversée de l'étang de Berre). L'objectif est d'être prêt à lancer le transport terrestre le 14 mars 2016 à 21h30 à partir de Berre l'Etang.

Traversée maritime réalisée jeudi 10 mars 2016

Découpage en quatre nuits : convoi du 14 au 18 mars 2016

Nuit 1 (du 14 au 15 mars 2016) : 21h30 - 4h20
BERRE L'ETANG > LANCON-DE-PROVENCE
21h30 : départ du convoi de Berre l'étang
00h20 : La Fare-les-Oliviers
1h10 : Lançon-de-Provence
3h30 : traversée de l'A7 (interruption de la circulation pendant 20 minutes)
4h20 : arrêt sur la piste de sortie de l'A7

 

Nuit 2 (du 15 au 16 mars 2016) : 22h - 5h30
LANCON-DE-PROVENCE  > CHARLEVAL
22h00 : départ du convoi
22h10 : Pélissanne
23h25 : La Barben
23h50 : Lambesc
4h30 : Vernègues (Cazan)
5h30 : arrêt à l'entrée de la piste de Charleval

 

Nuit 3 (du 16 au 17 mars) de 21h30 à 3h30
CHARLEVAL > PEYROLLES-EN-PROVENCE
21h30 : départ du convoi
22h10 : La Roque d'Anthéron
23h45 : St-Estève-Janson
00h15 : Le Puy-Sainte-Réparade
00h45: Meyrargues
1h45 - 2h05 : franchissement de l'autoroute A51.
Interruption de la circulation au niveau de l'échangeur de Pertuis (n°15) pendant 20 minutes.
3h30 : arrêt sur la piste de contournement de Peyrolles-en-Provence.

 

Nuit 4  (du 17 au 18 mars) de 22h à 4h30
PEYROLLES-EN-PROVENCE > CADARACHE
22h00 : départ du convoi
0h15 : Jouques (contournement du tunnel de Mirabeau)
3h05 : traversée de Saint Paul-Lez-Durance (RD952)
4h30 : arrivée sur le site ITER à Cadarache.
A51 : fermeture de l'autoroute de 23 h à 3 h.

INFORMATIONS AUTOROUTES

Informations autoroutes A7 et A51
Interruptions de la circulation sur l'autoroute A7 et fermeture A51
Sur l'autoroute A7, la circulation sera interrompue durant une quinzaine de minutes du 14 au 15 mars 2016 durant la première nuit (dans le secteur de Lançon-de-Provence) et sur l'autoroute A51 du 16 au 17 mars dans le secteur du péage de Pertuis. Des bouchons mobiles entraînant des ralentissements seront organisés. L'autoroute A51 sera fermée du 17 au 18 mars 2016 de 23h à 3h (fermeture des échangeurs de l'autoroute A 51 (Aix-en-Provence/Gap) : Pertuis (n°15) dans le sens Aix/ Gap, Saint-Paul-Lez -Durance (n°17) et Manoque (n°18).
Ecoutez 107.7. Suivez-nous sur Twitter

DES MOYENS DE LEVAGE EXCEPTIONNELS

Installées dans le  bâtiment d'assemblage, les poutres fabriquées par le groupe REEL (les  premières sont transportés par convoi hors gabarit en mars 2016) permettront d'installer  un système d'une capacité de levage exceptionnelle pour l'assemblage d'ITER. Ce système sera composé de deux ponts roulants indépendants montés sur des rails sur 160 mètres courant sur toute la longueur des deux bâtiments (tokamak et assemblage). Actionnés simultanément, les quatre chariots de 375 tonnes, également conçus et fabriqués par le groupe REEL, pourront soulever des charges atteignant 1 500 tonnes. Des composants de 20 mètres de hauteur et pesant des centaines de tonnes devront être déplacés avec un niveau de précision de l'ordre de 2 à 3 millimètres. Au moment de la phase d'assemblage, la base du cryostat, dont des éléments ont déjà été transportés en fin d'année 2015, constituera la charge la plus lourde à manœuvrer avec ses 1 200 tonnes.


Les quatre chariots qui seront installés sur les ponts roulants (capacité de 375 tonnes) conçus et fabriqués par le groupe Reel (NKM-Reel) pour ITER. Il n'existe quasiment pas d'équivalent au monde.


Dans les ateliers de REEL à Viffefranche-sur-Saône (près de Lyon), un des quatres chariots prêts à être livrés : une réalisation exceptionnelle par sa taille et les dispositifs mis en oeuvre.



Vous avez une question ? N'hésitez pas à l'envoyer à sylvie.andre@cea.fr
Pour s'abonner / se désabonner à Itinéraire News cliquer ici
Si vous n'arrivez pas à visualiser cet e-mail, vous pouvez le consulter en cliquant ici