ITINERAIRE NEWS#22 15 décembre 2014
L'INFO DU MOIS

En provenance de Corée, le transformateur transitera du 13 au 14 janvier 2015. Ici, en transit maritime. 

Les convois ITER circuleront à partir de Janvier 2015
Après un transit maritime entre Fos-sur-Mer et Berre l'Etang programmé dans la journée du 12 janvier (sous réserve des conditions météorologiques), le premier convoi ITER doit emprunter l'itinéraire ITER dans la nuit du 13 au 14 janvier 2015. Il concerne le transport d'un transformateur électrique, un énorme bloc de 60 m3. Ce sera le premier d'une série de quatre transformateurs qui permettront de convertir l'électricité provenant de la ligne très haute tension (400 kV) en 22 kV (réseau industriel) attendu en 2015.
Au total, une dizaine de convois qui transiteront entre une et trois nuits entre Berre et Cadarache seront programmés tout au long de l'année 2015 pour transporter :
quatre transformateurs électriques très haute tension (87 tonnes chacun) et cinq énormes réservoirs (78 tonnes chacun) fournis par les Etats-Unis, 

un transformateur électrique (278 tonnes) et une station moyenne tension (60 tonnes) fournis par la Chine,
un containeur réfrigérant (100 tonnes) et un système de détection de réservoir (21 tonnes) fournis par l'Europe.


Arrivée le 19 décembre à Marseille (Bouches-du-Rhône).


Positionnement du transformateur sur la remorque (catégorie des convois très exceptionnels).

CALENDRIER

Premier convoi ITER : nuit du 13 au 14 janvier 2015
Sous réserve des conditions météorologiques
12 janvier 2015 : transit maritime (traversée du golfe de Fos, du canal de Caronte puis de l'étang de Berre).
du 13 au 14 janvier 2015 : transit terrestre de 21h30 à 5h. Pas de coupure des autoroutes A7 et A51 pour ce convoi planifié sur une nuit.

Les convois qui transiteront en une nuit, de Berre l'Etang à Cadarache, sont dimensionnés pour transporter des composants de moins de 100 tonnes.

 

La remorque qui sera utilisée sera composée de 24 essieux (12 x 2) permettant de répartir une charge moyenne de 10 tonnes par ligne d'essieu. Au total, trente-neuf convois de ce type qui transiteront sur l'itinéraire ITER en une nuit sont programmés jusqu'en 2020.

Horaires de principe (convoi 1 nuit)
Stationnement à Berre l'Etang (près du parking Saint Roch) : de  12h30 à 21h30
Berre l'Etang : 21h30- 22h10
La Fare-Les-Oliviers (RD 113) : 22h10 - 22h15
Lançon-de-Provence (RD 113) : 22h20 -23h
Pélissanne (RD 15) : 23h – 23h15
La Barben (RD 15) : 23h15 – 23h17
Lambesc : 23h20 – 00h20
Vernègues - Charleval : 0h30 – 0h55
La Roque d'Anthéron (RD 561) : 2h10 – 2h35
Le Puy Sainte Réparade (RD 561) : 2h35 – 3h10
Meyrargues (RD 15) : 3h10 – 3h25
Entrée sur l'autoroute A51 au péage de Meyrargues (entrée n°15) à 3h25
St Paul-lez-Durance (sortie n°17 A51) : 4h05.
Arrivée sur le site ITER : 4h40


A51 : pas de fermeture de l'autoroute
La mise en place d'un bouchon mobile permettant de réguler la circulation permet de ne pas fermer l'autoroute le temps du transit du convoi. Les usagers pourront rouler derrière le convoi ITER à une vitesse limitée à 50 km/h, aucun dépassement ne sera autorisé.

 

La circulation en sens opposé (de Manosque vers Aix-en-Provence) sera normale.

 

Au niveau de Saint-Paul-lez-Durance à 4h05, un dispositif de retenue sera activé par les équipes de la gendarmerie à l'approche de la sortie n° 17 pour les usagers (entre la bretelle de sortie et la gare de péage), le temps de passage du convoi estimé à une dizaine de minutes.

 


Signature des conventions ASF-ESCOTA
La circulation des convois ITER sous l'escorte de la gendarmerie, qui emprunteront ou couperont les autoroutes A7 dans le secteur de Lançon-de-Provence et de l'A51 dans le secteur Meyrargues-Saint-Paul-lez-Durance, s'accompagne d'une série de conditions consignées dans une convention. Cette convention, signée le 13 novembre 2014, par l'Agence ITER France, Daher et les sociétés d'autoroutes (ASF et Escota) fixe les conditions opérationnelles, juridiques et financières de ces passages. Elle détaille les moyens et conditions d'intervention des équipes deux heures avant l'arrivée du convoi pour gérer le flux routier, les mesures d'information des usagers et celles pour limiter les impacts sur la circulation des habitants de la région et des usagers de la route.

Travaux sur l'itinéraire ITER
L'Agence ITER France a réalisé des travaux d'entretien sur l'itinéraire comme ceux effectués à Peyrolles-en-Provence. Il s'agissait de renforcer le revêtement de la piste et de l'élargir de quelques centimètres après le pont qui enjambe le canal EDF à la sortie de la commune pour faciliter le passage des convois ITER. A la fin des convois, cet aménagement de l'itinéraire ITER sera pérennisé dans le cadre du tracé futur et du réaménagement de la route D96.

DES NOUVELLES D'ITER

Des formations ciblées pour travailler sur le chantier ITER.

Des formations pour travailler sur le chantier ITER
Ici, à deux pas de l'immense centrale à béton implantée sur la commune de Vinon-sur-Verdon, ce ne sont pas des espaces confinés de salles de cours. On a reproduit les conditions de travail que rencontrent les compagnons sur le chantier ITER, à petite échelle.

Un bâtiment modulaire sert de salle de réunion de chantier où les formateurs Des Compagnons du Devoir dispensent conseils, consignes de travail et missions aux trois groupes en formation. Les formations des coffreurs-bancheurs (un groupe d'expérimentés et un groupe intermédiaires) portent sur la réalisation de coffrages verticaux avec banches (cf photo ci-contre) et de voiles préfabriqués ainsi que sur les règles de sécurité dans la manipulation des banches et l'élingage pour des travaux de très grande hauteur. Les banches utilisées sont les mêmes que celles mises en oeuvre dans la construction des murs d'ITER qui émergeront à 60 m de haut, par paliers de 6 mètres.

Les maçons-finisseurs (novembre-janvier) réalisent des murets en agglos creux ou en béton armé, des enduits hydrauliques, montent et démontent des échafaudages, réparent et rebouchent. Ce chantier-école s'inscrit dans une démarche de soutien à l'emploi local en réponse aux besoins de recrutement du chantier ITER.




Vous avez une question ? N'hésitez pas à l'envoyer à sylvie.andre@cea.fr
Pour s'abonner / se désabonner à Itinéraire News cliquer ici
Si vous n'arrivez pas à visualiser cet e-mail, vous pouvez le consulter en cliquant ici